Idriss

Signification de Bayaro (Albus ou Idriss) dans les différentes maisons :

Figure de Bayaro dans la maison 1 :
Bayaro est par excellence le père, chef de la famille, propriétaire du patrimoine et chargé de veiller sur toute la famille. Albus (Bayaro ou Idriss) dénote dans cette maison des idées centrées sur le devenir du patrimoine, du foyer. Réflexion orientée vers la sauvegarde du patrimoine ou l’élargissement du patrimoine, l’avenir du foyer, la terminaison de l’affaire se rapportant au patrimoine du foyer. Par exemple, je me réveille le matin et durant toute la journée, je réfléchis sur comment terminer la maison que je suis entrain de construire, comment augmenter mon patrimoine et les moyens dont je dispose, ceci est symbolisé par la figure Bayaro (Albus) dans la première maison.

Dans un autre sens elle dénote des inquiétudes que l’on a sur le devenir du patrimoine ou du foyer. La peur des lendemains incertains, car un bon père de famille doit toujours penser à l’acquisition et à la pérennisation de son patrimoine, à la préservation de son foyer. C’est une question de responsabilité. Elle dénote des soucis et hésitations devant des décisions importantes à prendre dans toute entreprise, en fait la peur d’entreprendre mais aussi la peur d’échouer. Elle dénote aussi quête d’une somme importante d’argent utilisée dans le sens en général pour le développement du patrimoine ou du foyer. Parlant d’une personne, elle dénote une personne juste, loyale, sain d’esprit et de corps avec un sens de sagesse dans son comportement. Personne sereine, chanceuse et prudente. Cette figure ne parle jamais d’argent sale mais argent acquis honnêtement.

Figure de Bayaro dans la maison 2 :
Elle montre dans cette maison une grande chance à venir, des gains, chèques à recevoir mais en rapport avec le foyer ou le patrimoine. Par exemple les gains issus de la vente d’une maison, des meubles ou d’un terrain. Donc chance à venir dans toute entreprise entamée. Acquisitions de bonnes choses liées au patrimoine. S’agissant d’une personne, elle dénote un bon compagnon avec les qualités d’un sage. Personne bienfaisante, gentille, gaie, prudente…Etc.

Figure de Bayaro dans la maison 3 :
La maison 3 parle sur l’entourage proche donc paix, entente, amitié dans l’entourage proche. Discussion dans l’entourage proche autour des questions du patrimoine, du foyer. Bonheur rentrant dans la famille, bonne nouvelle. Démarche pour des questions de patrimoine, des affaires.

Figure de Bayaro dans la maison 4 :
Le père est dans sa propre maison donc affirmation de soi, plénitude. C’est la seule voix du père qui s’impose dans la famille, qui fait autorité. Le patrimoine du père est prospère, le foyer plaisant. Dénote un regroupement des membres de la famille pour des questions se rapporter au foyer, au patrimoine. Parents et amis intimes, tous dans la demeure familiale et dans une ambiance bon enfant. Confiance bien placée au père de famille et à son entourage. Aide des parents. Paix et bonheur dans la famille ; famille unie dans la paix et la concorde. Gain et accroissement du patrimoine.

Figure de Bayaro dans la maison 5 :
Maison des amours, des sentiments, des enfants, des informations de toute sorte. S’agissant des amours, cette figure montre un amour sincère qui pense à fonder un foyer et à acquérir un patrimoine pour le bien de la famille. S’agissant des nouvelles, dénote de bonnes nouvelles axées sur le patrimoine ou le foyer surtout. Parlant des enfants, montre la sagesse des enfants, avoirs de bons enfants chanceux dans l’acquisition d’un patrimoine quelconque ; marque aussi le bonheur des enfants. S’agissant des informations diverses, cela dépend de la question posée car elle peut parler d’une personne, d’une lettre, d’un patrimoine, d’un objet blanc, d’une chose blanche, de l’eau, d’un projet. Etc. La maison 5 parle aussi de voie à suivre ou chemin par extension déplacement , route donc un bon voyage, chemin sans embûche et sans crainte car dit-on la route est « blanche » (traduction terre à terre des langues africaines). Parlant d’une femme enceinte, la blancheur de la figure souligne absence de problème et enfant normal s’il n’y a pas répétition dans les maisons 6 ou 12.

Figure de Bayaro dans la maison 6 :

Elle dénote maladie ou problème de santé mais maladie curable car c’est une bonne figure. Elle montre aussi une perte de patrimoine ou régression dans le patrimoine. La maison 6 est celle des faits accomplis donc pour quelqu’un qui cherchait quelque chose en relation avec le patrimoine, cette figure montre la chose cherchée sera acquise donc sortie d’affaire. Patrimoine assujettie, maitrisée. Domination et contrôle sur le patrimoine ou sur les affaires.

Figure de Bayaro dans la maison 7 :
Maisons des associés, des unions, des adversaires et des projets par excellence. Elle dénote une bonne entente dans la paix et la concorde. Union favorable. Confiance bien placée car c’est une figure qui montre une bonté de cœur quelque soit la personne même si c’est un adversaire ou un ennemi. Bon projet (en amour ou en entreprise). Mais n’oublions pas que cette figure fait allusion le plus souvent au patrimoine ou au foyer. Donc quand nous parlons d’union, de projet, d’amour, adversaires c’est toujours en rapport au foyer et au patrimoine. L’épouse est une femme qui recherche toujours la paix, la concorde et pense à la réussite du foyer et à l’accroissement du patrimoine dans son foyer. L’ennemi n’est pas réfractaire à toute idée de paix et de dialogue car Bayaro (Albus) est la figure de la paix par excellence. Elle dénote aussi un bon débiteur ou un bon créditeur comme le banquier ou personne ressource.

Figure de Bayaro dans la maison 8 :
La maison 8 est celle de l’autre qui est à l’extérieur, le patrimoine qui est à l’extérieur et qui doit rentrer donc arrivée d’une bonne nouvelle, d’une bonne chose, des choses blanches, de l’argent, chèque, d’un bonheur, d’une personne de grandes qualités morales et humaines (sage), donc d’une chance. Bonne nouvelle en relation avec le patrimoine, les richesses, les parents ou le foyer. Changement positif.

Figure de Bayaro dans la maison 9 :
La maison est par excellence celle des voyages, des déplacements, de ce qui est sur le chemin donc voyage utile et profitable. Recherche de patrimoine mais gain assuré. Arrivée imminente d’une personne de bonnes qualités morales et humaines. Des bonnes affaires en vue, de bons contrats d’affaires, recherche profitable, chance. Déplacement pour des projets ou affaires liés au foyer ou au patrimoine

Figure de Bayaro dans la maison 10 :
Une bonne chance dans le service, bonheur et paix dans le service. Entente et concorde dans le service, dans le lieu de travail. Bon patron et bon chef en matière de qualités humaines. Bonne entente sur les affaires. Profits dans le travail, dans les affaires. Bonne relation, bon projet et gestion équitable. Santé retrouvée pour le malade couché à l’hôpital (car l’hôpital est un lieu de travail). Bon climat social. Remise de chèque à la banque ou de document important etc. Climat pluvieux (en rapport avec la figure qui est élément Eau) car dit-on la maison 10 parle de climat.

Figure de Bayaro dans la maison 11 :
Bonne espérance et bon espoir en toute chose. Les aides et les amis sont de bon cœur, sincères. Promesses tenues. Confiance bien placée aux amis, aux aides et aux compagnons. Les affaires sont profitables et ne feront que du bonheur. Les projets espérés sont dans de bonnes voies. Mais si la figure se répète dans la maison 12, il faut dire qu’il y’a blocage et retard dans les projets.

Figure de Bayaro dans la maison 12 :
La maison des obstacles, des blocages, des inquiétudes, des difficultés, du travail. Cette figure dans cette maison montre que quelque chose (patrimoine) est dans des blocages, des difficultés. Retard et blocage. Dans la culture africaine, on parle aussi de méchanceté, de jalousie. Il faut se dire que c’est une très bonne figure donc si on parle d’ennemi, il faut savoir que l’ennemi aime la paix si on le sollicite car c’est une figure de paix, de sagesse, de dépassement. Remboursement d’un patrimoine (terrain, champ, maison) ou d’une forte somme d’argent (ou chèque).

Figure de Bayaro dans la maison 13 :
Acquisition des biens du patrimoine, acquisition d’une forte somme d’argent, réception de chèque, de livre, de lettre, de document. Discussion autour des questions de loyer, de bâtiment ou du patrimoine Dénote aussi une bonne personne (homme ou femme) honnête, sage et sincère dans la demeure. Bonheur arrivant dans la demeure. Parfois cette figure indique des inquiétudes et des réflexions pour le père de famille pour son avenir, l’avenir de son foyer, de son patrimoine, de son travail. Personne qui rêve souvent de l’eau (être au bord de l’eau, nager, être sous la pluie etc.).
Figure de Bayaro dans la maison 14 :
Cette figure parle assez souvent des sommes d’argent à recevoir prochainement, chèque à recevoir ultérieurement. Des biens du patrimoine à recevoir. Déblocage à l’avenir sur toute affaire entreprise. Bonheur arrivant. Bonne nouvelle à l’avenir. Réussite à l’avenir sur tout projet si les autres maisons consentent.

Figure de Bayaro dans la maison 16 :
Issue heureuse. Bonheur assuré. Santé retrouvée pour le malade. Déblocage, décrispation sur toute affaire.

Prochain chapitre : étude de Via (Tariki ou Ibrahim ) dans toutes les maisons .

3 commentaires pour Idriss

  1. Cissé Ouassa dit :

    Cher Maître Diop,
    j’ai fait un jet parce que mes rentrées d’argent sont très maigres, comment avoir un garazèguè un peu plus rapide pour avoir des entrées plus lourdes?
    1 Adama (1222)
    2 Nouhoun (2211)
    3 Brama (1111)
    4 Allah otana (1122)
    Je voudrais voir ce que cela me prédit. car, Adama apparait en maison 1, maison 11, maison 13, maison 14 et maison 16.
    Nouhoun apparait en maison 2, maison 6 et 10, Brama en 3, Allah otana en 4, Tontigui en 5 et 9, Djigui Badra en 7 et 8 puis Siké Moussa en 12 et 15.
    Merci à vous ainsi qu’à tous ceux qui peuvent nous donner un avis sur le sujet.

  2. DIARRA dit :

    BODE ALLONS-Y AVEC LE RESTE DE LA SIGNIFICATION DES FIGURES DANS LES DIFFERENTS MAISONS

    • Cissé Ouassa dit :

      Bonsoir chers géomanciens et apprenants, je suis Cissé Ouassa et je viens de prendre contact du site. Je remercie encore comme mes prédécesseurs Monsieur Diop pour avoir ouvert ce cadre d’échange. J’ai souvent lu avec intérêt les commentaires et les suggestions des autres. Je pense que Monsieur Diop l’a bien dit, pour rédiger toutes les interprétations d’une figure, cela nécessite du temps notre impatience ne doit pas nous faire oublier ce fait. Seulement, nous devrons être courageux pour consulter le site très souvent.
      Merci à tous.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s