Thème d’interprétation de Massasouleymane

Thème de chance envoyé par Massasouleymane que je vais essayer de décortiquer et d’analyser à des fins d’apprentissage pour donner à certains une lecture sur notre manière de procéder. Chacun pourra apporter sa contribution pour nous éclaircir d’avantage sur les questions d’interprétation sur la base des expériences acquises. Aucune expérience n’est de trop car ce que l’on juge inutile et anodin peut ouvrir la porte à la compréhension et à la connaissance à d’autres personnes.

Contexte du thème pour vous faire une idée:
Massasouleymane avait demandé une interprétation du thème de son client par rapport au blocage de la chance de celui-ci. Par la suite, il explique qu’il s’agit d’une personne qui voulait se marier avec une femme. Ses parents avaient même envoyé la dot mais la belle famille a refusé la dot parce que la femme ou la fille était destinée à une autre personne (un autre amant).

Essayons d’analyser et de décortiquer les différentes figures et les emplacements :

-En M1, Oumar (Lomara)
J’avais dis dans le cours de Omar (Lomara ou le Rouge ) que en M1, elle dénote des réactions instinctives et intuitives, l’appréciation et l’expression du potentiel vital, du tempérament et du caractère mais aussi de la morphologie passagère. C’est la maison des reflexes conditionnés par le milieu, par l’environnement et par la situation du moment. Elle dénote des idées de combativité, de discorde, de querelle, de vengeance, de révolte face à une situation ou un environnement qu’on n’apprécie guère, c’est une transformation interne qui met l’accent sur le bouillonnement d’idées et de cœur ; la personne est prête à s’exploser dans la confrontation physique et verbale, d’ailleurs dans ce sens, elle s’apparente un peu avec la figure Perte mais son caractère est plus accentué et énergique que celui de Perte (Issa ou Nansa= Perte). C’est le trop plein d’énergie de combativité, de querelle, de vengeance. C’est le bouillonnement du cœur qui met hors de soi et qui pousse à la personne en à découdre physiquement avec comme conséquence du sang versé. Il y’a une impulsivité notoire dans le comportement de la personne, capable de verser le sang, c’est pourquoi on parle de caractère sanguinaire de la personne, violente et combative. Colère, nervosité, amertume, cruauté, tension nerveuse, révolte, stress, comportement bagarreur sont les maîtres mots de cette figure. Elle dénote un manque de maitrise dans les faits et comportements. C’est la précipitation et le manque de lucidité dans tout acte posé pour résoudre une affaire ou projet. Elle montre le manque de lucidité et de retenue résumé par le stress.

Il s’agit des réflexes mais surtout des réflexions, des pensées très énergiques qui envahissent tout notre corps et poussent à la révolte, à l’action avec brusquerie donc sans retenue et sans mesure. C’est une concentration d’idées qui poussent à l’action contrairement à la figure de Souleymane (Carcer ) qui est une figure de concentration d’idées qui poussent à l’inaction, à l’observation et à la neutralisation. Cette personne ne reste pas les bras croisés et essaie de résoudre ses problèmes.

J’avais dit aussi que Lomara (le Rouge) trouvée à la première maison montre simplement une personne pressée, stressée, frustrée d’une situation vécue et qui veut agir (passer à l’action car cette figure est une figure d’action sans mesure) pour résoudre un problème, décanter une situation.
Sous un autre angle, elle dénote une personne qui a envie d’une relation amoureuse donc une personne qui est sous le feu de l’amour (avoir une folle et terrible envie de faire l’amour donc brûler ce feu qui est dans le cœur, libérer le trop plein d’énergie sexuelle qui sommeille) ; par extension et analogie, une personne qui a envie de se marier ou de nouer une relation quelconque et qui se projette l’idée de concrétiser ce rêve d’union, d’association, de relationnel ou de fusionnel mais avec des risques de séparations brutales (pertes brutales) sur toutes choses entreprises car l’action se déroule dans la précipitation et dans l’empressement donc sans étude ou analyse préalablement requise.
Bien sûr tout ce que je viens de dire, ne peut pas décrire le thème de Massasouleymane. raison pour laquelle je vous disais que l’interprétation dépend de la question posée et du contexte, au regard de toutes ces idées, vous allez essayer de comprendre à peu près votre thème et faire un rapprochement sur le contexte vécu de votre consultant, bien sûr poser des questions à votre client (introduire des interrogations, des suggestions avec lui sur la situation) car c’est à lui d’orienter le géomancien pour plus de précision et de facilité dans les interprétations et dans la prise de décision. Les figures suggèrent une réalité que le géomancien essaie d’interpréter avec des suggestions, des propositions problématiques, des interrogations sous l’œil attentif du consultant (propriétaire du thème) qui en dernier lieu oriente le géomancien.
Par exemple dans ce thème, voyant Omar (Lomara ou le Rouge) en M1, le géomancien peut demander au consultant ce qui le perturbe, le désoriente, le stress, ce qui bouillonne ses idées, envie de finir avec quelque chose, sinon le géomancien peut aussi demander si la personne est amoureuse, si elle est sous le feu de l’amour………/. Maintenant la personne commence à parler, à se dévoiler. Ces premières réponses vont l’orienter automatiquement dans une direction par rapport au sujet à interpréter. Bien sûr dans un même thème, nous pouvons avoir plusieurs sujets différents. Mais quand on acquiert l’expérience des thèmes, certaines idées sautent aux yeux et on n’a pas besoin de poser trop de questions au géomancien pour comprendre d’avantage sur le sujet du consultant.
Certains maîtres ont des génies que les gens normaux ne voient pas et qui se présentent pour les aider à interpréter lors des traçages des thèmes, c’est plus facile et plus précis puisqu’il y’a des esprits experts en la matière mais tel n’est pas notre cas, nous essayons d’analyser et de raisonner pour saisir le sens des figures dans les différentes maisons.

-En M2 nous trouvons Nouhou (Fortuna Major),
Je n’ai pas encore donné un cours sur Nouhou mais je l’avais introduit brièvement au cours de mes différents messages à travers le blog, cette figure n’est pas mauvaise en soi, elle montre que tout ce qu’on doit acquérir comme chance ou autre , le soit à travers un effort, un combat, une lutte, faudra suer pour avoir gain de cause, c’est une figure de difficulté, de peine, d’efforts à déployer pour parvenir à ses fins. La chance ne viendra jamais sans effort, sans combat ou sans lutter, affronter verbalement ou physiquement pour réussir une épreuve car Nouhou est une figure d’épreuve.
Lomara copuler avec Nouhou montre donc en somme des efforts ou des épreuves à subir sur ce que l’on cherche, quelque soit la chose cherchée, d’ailleurs ces deux figures ont une certaine ressemblance du point de vue épreuve car Lomara (Omar) dénote combat, épreuve, difficulté dans certaines situations.
Nouhou se répète en M12, dans sa maison mère où elle a juré qu’il y’a effectivement méchanceté donc blocage et difficulté vécue mais cette difficulté n’est pas insurmontable car Nouhou n’est pas intransigeant (mais réversible dans ses actions dans le temps) dans ses actions ou dans ses difficultés si je peux m’exprimer ainsi ; les difficultés de Nouhou ne sont pas figés dans le temps donc peuvent se retourner en actions positives à cause des efforts déployés (nouhou demande toujours des efforts ou plus d’efforts pour parvenir à ses fins).
Omar (Lomara) en M1, copuler avec Nouhou en M2, donne Mahdiou (Tête de dragon) en M9, qui est une bonne figure. Cette bonne figure peut parler sur plusieurs choses mais ce dont on est sûr et certain, c’est que cette figure ne parle que sur de bonnes actions, bonne nouvelle mais toutes ces actions se déroulent le plus souvent suite à un déplacement ou à un voyage . C’est une figure d’honneur, d’élévation, de bonne grâce, figure de hauteur par rapport à la bassesse. Mahdiou est une figure de contenance, c’est-à-dire la personne ou les personnes en déplacement ont quelque chose avec eux, si c’est une nouvelle en route, ça sera une nouvelle qui apporte quelque chose (contenance mais bonne contenance). Malheureusement là où cette figure (Mahdiou ) est sortie (copulation de M1 et M2 autrement dit de Nouhou et de Omar), montre que cette bonne nouvelle ou cette bonne action sera influencée par les deux maisons mères autrement dit Mahdiou aura tendance à vivre (ou à avoir) les mêmes caractères (difficultés) que Lomara et Nouhou. Les figures s’influencent mutuellement. De la même manière, Mahdiou de par sa bonne influence et ses bonnes actions, va influencer positivement ces deux figures en M1 et M2 et par conséquent les difficultés de M1 et M2 vont s’amoindrir un peu sous l’influence de Mahdiou. Donc nous voyons bien qu’il y’a une rétroaction de part et d’autre, c’est pourquoi je dis que les figures s’influencent mutuellement de la même manière que chez les humains.

Remarque :
Regardez les trois figures en M1, M2 et M9 c’est-à-dire respectivement (Omar, Nouhou et Mahdiou), comparons les éléments de ces figures : M1 est une figure d’élément AIR, M2 est une figure de l’élément TERRE et Mahdiou une figure de l’élément AIR. Donc deux figures AIR et TERRE donne une figure AIR.
Quelle est l’importance des éléments (FEU, AIR, TERRE ou EAU) dans les interprétations des figures dans un thème ?
Je vous disais tout à l’heure que les figures s’influencent mutuellement, d’ailleurs nous avons appris un cas similaire en physique à l’université, deux corps dont les températures sont différentes placés l’un à côté de l’autre ont toujours tendance à équilibrer leurs températures (ou énergies) ; c’est le même phénomène ici mais poussé dans une dimension beaucoup plus subtile (influence coté dynamique (comme mobilité) mais aussi énergétique. En l’appliquant à notre cas de figure, nous avons M1 et M2 qui s’influencent du point de vue énergétique (ces deux figures en M1 et M2 manifestent des luttes, des combats autrement dit une transformation interne engendrant une certaine dépense énergétique mais du point de vue mobilité (dynamisme), Omar (Lomara) est plus dynamique et influence de peu Nouhou en M2 car Nouhou est une figure de l’élément TERRE donc stable.
Quant à M1 et M9 c’est-à-dire deux figures de même élément AIR qui se rencontrent, cela ne peut que se démultiplier surtout en mobilité donc en force, nous avons ici une mauvaise figure de l’élément Air en M1 qui se rencontre avec une bonne figure de l’l’élément Air en M2, les deux figures auront tendance à s’équilibrer (qualité bonne + qualité mauvaise = qualité moins bonne mais aussi moins mauvaise), mais du point de vue mobilité ou dynamisme, il y’aura accroissement et renforcement. Autrement dit l’action de M1 et M9 sera très rapide dans le temps même si la qualité de leur prestation restera ni bonne et ni mauvaise (les qualités des figures s’influencent mutuellement). Une bonne figure d’AIR est supérieure à une mauvaise figure d’AIR qui la voisine, mais aura toujours tendance à la corriger vers une qualité moins mauvaise……etc. En conséquence de ce que je viens de dire, Omar peut agir sur Mahdiou pour modifier ou l’influencer dans ses actions par contre Omar en M1 n’a pas trop de possibilité pour influencer Nouhou dans M2. Donc Omar en M1 ne peut pas modifier sinon pas facilement la maison de sa chance en sa faveur car cette figure est d’élément TERRE donc très stable. Une deuxième lecture pour cette figure en M2, indique que cette difficulté peut durer dans le temps si rien ne sera fait pour le contrecarrer. En dernière analyse, cette figure est rentrante c’est-à-dire pointe la force (les points impaires) vers la Terre, symbole de rigidité et de force pénétrante
Je reviens sur ce que je vous disais au début du thème, nous en tant que interprète, il nous est difficile de dire (ou définir) à vue d’œil les démarches de la figure de Mahdiou dans M9 et c’est là où on doit s’interroger avec le consultant sur ses démarches et c’est à lui de nous orienter sur certaines suggestions des figures. Le géomancien pouvait poser la question au consultant (propriétaire du thème) à savoir : qui est en route ou qui sont en route avec de bonnes nouvelles ? Il pouvait aussi poser la question au consultant, s’il attendait quelque chose qui est en rapport avec un déplacement ou voyage et la réponse du consultant va l’orienter, le guider sur la suggestion des figures….etc.
-Il y’a une autre façon de voir le déplacement des figures, par exemple revenons sur Omar (Lomara) en maison M1, elle s’est déplacée depuis sa maison d’origine (M7) jusqu’à occuper la maison M1 c’est-à-dire un saut ou déplacement de 11 maisons (en comptant de M7 sa maison d’origine jusqu’à la maison M1, on compte 11 maisons), le chiffre 11 symbolise dans le thème de base (thème de référence) la maison de l’espoir, des aides, de l’union, des espérances et des ambitions. Autrement dit en tenant compte de sa position actuelle en M1, elle est dans sa maison de l’espoir, c’est-à-dire cette inquiétude est liée à un espoir mais ici vue la connotation de la figure (rouge et négative), il s’agit d’un désespoir, d’un stress, d’un bouleversement au niveau de la pensée ou conscience puisque M1 est aussi maison de l’esprit, de la pensée, maison des idées, si on veut la conscience.
En poussant plus l’analyse, je disais dans un des cours que la maison M2 vient déterminer ou préciser le plus souvent la maison M1, partant de cette remarque, nous disons que l’inquiétude de M1 est liée en grande partie à Nouhou dans M2 répété dans M12, donc une inquiétude par rapport à un blocage, à une difficulté. On pouvait procéder de la sorte sur toutes les figures pour mieux voir les relations et les démarches entre les figures c’est-à-dire la conversation entre les figures puisqu’il y’a une communication directe entre toutes les figures et entre toutes les maisons mais la communication entre les maisons est mis en évidence par les figures (ce sont les figures qui mettent en relation les maisons). En suivant cette logique, nous voyons que l’interprétation est très complexe. C’est pour vous dire qu’il y’a plusieurs techniques d’interprétation et on peut voir sous plusieurs angles.
En ce qui me concerne, je ne dispose pas d’une technique spéciale, j’ai eu une lecture de différentes techniques d’interprétation et j’essaie à mon niveau de faire une synthèse de l’ensemble des techniques approchées. Je suis entrain d’étudier pour élaborer une technique, peut être un jour j’y parviendrai et divulguerai cette technique pour un large partage. Je vous conseille donc d’en faire de même, apprenez toutes les techniques et essayer de faire votre propre idée pour en tirer quelque chose qui nous fera avancer en géomancie. Bien sûr, n’oubliez pas de partager car sans partage votre connaissance n’a peu de valeur. Fermons cette parenthèse et continuons notre analyse.

-En M3 Alhassane (Lassina ou Queue de dragon),
Figure négative, dégradante en valeur morale, c’est une figure qui parle surtout sur le comportement social d’une personne dans la société. C’est une figure de honte, de regret, déception en valeur morale mais parle aussi de la joie, du bonheur même si cette joie ou bonheur provient des actes dévalorisante comme par exemple coucher avec la femme d’autrui ou avec une fille qui n’est pas votre épouse, bien sûr il y’a de la joie et du bonheur sur cette acte, sur cette relation amoureuse mais c’est une relation indigne, honteuse, dévalorisante. Elle indique des disputes, des querelles amoureuses, en fait en rapport avec l’homme et la femme donc en rapport avec le lit conjugal par exemple, la femme qui refuse de faire des rapports sexuels avec son mari engendrant des frustrations mais dans ce cas vous verrez souvent la figure se répéter dans M12. Dans certains thèmes, cette figure montre simplement des disputes et divergences dévalorisantes
M3, il s’agit de l’entourage proche du consultant, cela peut être sa femme, sa voisine, sa copine, de sa concubine etc. cette maison parle toujours des proches et même d’un adversaire très proche, tout dépend du thème posé donc du contexte. Elle peut dénoter une relation adultérine donc une relation ne rentrant pas dans le cadre de nos valeurs morales. C’est pourquoi je comprends Nour dans son message à Massasouleymane en disant que cette personne en M3 vit avec une femme qui n’est pas la sienne. En rapport avec sa symétrie qui est Mahdiou, elle montre une déception par rapport à ce déplacement (M9) car les maîtres disent que deux figures symétriques se parlent toujours dans un thème, il s’agit d’une divergence d’actions puisque les intérêts ne sont pas les mêmes. D’ailleurs si on copule ces deux figures (Mahdiou et Alhssane) on trouve toujours Souleymane qui est un blocage, une fermeture, pas d’issue dans le dialogue entre ces deux figures, ces deux figures ont toujours des actions contraires (intérêts et comportements) diamétralement opposées. Maintenant c’est au consultant d’amener la précision, d’apporter des éclaircissements sur les suggestions des figures car les figures suggèrent une réalité bien définie que le géomancien essaie de décortiquer avec l’aide du consultant (propriétaire du thème). Je reviens sur ce que disait Nour dans un de ses messages sur le blog, qu’un géomancien pouvait donner des noms et des choses précises au consultant, je dis encore c’est bien possible, si on travaille avec un esprit, un génie ou quelque chose de ce genre, pour preuve, j’ai connu un géomancien à Mopti qui voulait me donner un Zikre (formule de prière à répéter plusieurs fois de suite) que l’on doit faire à la tombée de la nuit dans la brousse vers 19h30, après avoir commencé à faire cette prière, un génie sous forme d’un vieux homme barbu viendra répondre à ton appel. Il viendra te demander ce que tu voulais qu’il fasse pour toi en échange des recommandations. Ça sera une négociation comme entre humain, il peut par exemple te demander de lui faire un sacrifice de deux bœufs tous les ans en son nom et si tu acceptes, il viendra se présenter lors des traçages de thèmes géomantiques et te dira tout sur le consultant. N’importe qui peut le faire mais à risques et périls puisque le génie a parfois des exigences pas difficiles à respecter et à faire. Je vous conseille de faire attention à ces genres de pratiques.

Remarque :
Les membres d’une famille en fonction des maisons:
-En M2 : fils des oncles et de la mère
-En M3 : belle famille, amis
-En M4 : Hommes, fils
-En M5 : les enfants
-En M8 : Belle famille des frères et sœurs
-En M9 : frères et sœurs de ta femme, et filles ou fils du père
-En M10 : fille que la femme a eu avant de se remarier mais pour certains M10 c’est la mère.
-Vous m’excusez, je ne dispose pas de formation pédagogique sur comment donner des cours, j’écris en fonction de mes pensées et sentiments, si quelqu’un trouve que je ne suis pas cadré ou ordonné dans les cours, c’est tout à fait normal vue mon manque de formation pédagogique pour livrer des cours sur le net mais je vous promets que je fais beaucoup d’efforts pour me cadrer et pour satisfaire mes lecteurs.
-En M4, Ousmane (Acquisition ou Morizoumana) figure qui parle en général que sur de bonnes actions, figure de l’accroissement des biens et services dans la maison du père. Cette figure mène une action à l’extérieur (répétition en M8). C’est une démarche orientée vers la sortie ou l’extérieur. Vous allez me poser certainement la question de savoir pourquoi pas vers l’intérieur ? Parce que cette figure ne se répète pas dans les maisons d’en bas Nièces et juges le plus souvent qui montrent une orientation vers l’intérieure. Les peulhs de Guinée disent dans ce cas que la figure est suspendue (action suspendue) donc sa réalisation est lente (ou retardée). Si cette figure se répétait dans les nièces ou dans les maisons des juges, ils disent l’action est presque réalisée (réalisation en cours).
Ceci dit, la figure dans la maison M4 (Ousmane ou Acquisition) montre une ou des personnes avec du patrimoine qui ont effectué un déplacement à l’extérieure. Je rappelle que Ousmane est une figure de contenance par conséquent, ne se déplace jamais vide. Dans quel but , un bien et service est convoyé à l’extérieure? Je ne le sais pas mais si j’étais en face de la personne qui a demandé la consultation, j’allais lui demander pourquoi ce déplacement avec du patrimoine à l’extérieure car n’oublions pas que l’interprétation en géomancie progresse en propositions et questionnements problématiques. Le géomant donne des indications, fait des propositions, émet des suggestions et des jugements en fonction de l’emplacement des figures. Le consultant (propriétaire du thème) confirme ou infirme en apportant des éclaircissements sur les propositions formulées car il existe plusieurs voies d’interprétation possibles d’un thème, plusieurs directions sont possibles. Donc M8 montre un autre environnement, un autre milieu différent de celui du consultant donc c’est l’extérieure par rapport à M1, mais par rapport à M3 c’est la maison de la perte, de la neutralisation, de la maladie, de la disparition, de l’immobilisation ; De M3 à M8, il y’a six maisons et six correspond à la maison de la perte (positon de base dans le thème de référence) donc ce qui sort de M8 est destiné à M3.
-Je reviens sur la maison M6 qui à mon sens, est l’une des maisons les plus difficiles à saisir, d’ailleurs Momo m’avait demandé des explications par rapport à cette maison M6 : Nous avons deux cas de figures : soit la figure qui est en M6 est une entrée (acquisition, réception …) ou une sortie (perte, disparition, mal (nous disons que le mal est une perte de bonheur ou perte de plaisir donc égal souffrance).
-Je commence par le cas d’une sortie dans le cas d’une figure placée en M6, prenons des exemples, c’est plus explicite, quelqu’un qui est entrain de faire des démarches de voyages, soit pour la recherche d’un visa ou d’un bus, après traçage d’un thème, Mahdiou (Tête de dragon ) vient se positionner dans la maison M6 seule, cela veut dire que le voyage prévu est retardée ou annulé car les démarches liées au voyage sont suspendues, annulées, neutralisées. C’est aussi une perte de bonheur, dégradation, rabaissement par rapport à l’aspiration de la figure car c’est une figure d’élévation, de hauteur, de bonheur, d’honneur, de distance, de longueur. M6 dégrade les aspirations de la figure et la rabaisse, en somme les actions et démarches liées au voyage sont freinées.
-Je donne un autre exemple pour nuancer par rapport à l’interprétation de la notion du « Mal » et de la notion de « perte » en M6 : la répétition de la figure de Ibrahim (Tariki ou Via) de M1 à M6, je partais à Mopti une ville situé à 650 Km de Bamako, je fais le thème le matin avant de partir et je vois Ibrahim en M1 et M6, je savais que j’aurais des soucis en route par rapport à mon voyage et j’aurais du mal à supporter le voyage surtout le mal (comme inquiétude) et non la perte (comme disparition) puisqu’il s’agit de mon esprit, de mon état mental ( maison M1). Imaginez juste après la sortie de Bamako, je suis un convoie de l’armée français avec plus de 100 véhicules en partance pour le Nord (certainement GAO, Tombouctou et kidal), le convoie roulait à pas de caméléon et je ne pouvais pas les dépasser, imaginez ma frustration, mon inquiétude par rapport à la perte de temps en route, une route que je devais faire en 7h de temps, je l’ai fait 11h de temps, d’où l’idée de Mal, d’inquiétude, de stress sur cette maison de M6 (c’est une sortie comme perte de bonheur qui a engendré un mal certain comme inquiétude due à la lenteur et au retard accusé). Ici je ne peux pas parler de perte, de disparition de bien ou de service car il s’agit de mon état d’esprit ou état mental (M1 répété en M6). Donc faudra faire la part des choses en interprétant.
Un autre exemple, la figure d’espoir vient se placer seule dans M6, pour quelqu’un qui cherchait aide et espérance, cela veut dire qu’il y’a perte d’espoir, disparition de l’espoir donc manque d’espoir ou perte d’espoir, en somme c’est le désespoir car le désespoir engendre un mal certain (ceci n’est donc pas une perte de biens et services). Par contre pour quelqu’un qui a du patrimoine et qui constate que son patrimoine est placé dans M4 et M6 (répétition), cela dénote une perte de biens et services en nature. Par exemple si on avait Ousmane (Acquisition) ou Adama (la Joie) qui se répétait en M4 et M6, ou en M2 et M6, il s’agit dans ce cas de figure une perte comme une disparition de biens et services mais je précise pour quelqu’un qui avait ces biens et services en possession, dans le cas contraire cela doit être une acquisition
Dans un autre sens, la maison M6 devient une maison d’acquisition, une maison d’accaparement de biens et services. J’avais donné un cas dans le cours de Adama en disant que le chasseur qui partait à la chasse, après avoir fait son thème, constate que Adama (la Joie) en M2 se répétant en M6 lui montre qu’il ne va pas rentrer bredouille sans une proie.
Un autre exemple montrant que M6 devient une maison d’acquisition et non une maison de perte : Avant d’aller au rendez à l’ambassade de France pour mon visa, j’établis un thème pour voir l’issue de mon rendez vous, Idriss (Albaya ou le Blanc) se répète dans M1, M2, M5, M6 et M16 ; je conclus que j’aurais mon visa sans aucun problème et pourtant j’ai la figure qui s’est répétée en M6 ? Explication : Idriss (le Blanc) parle souvent des choses blanches comme papiers, chèques, document, de la pluie, de l’eau et par extension neige aussi pour les européens, mais aussi patrimoine bien sûr. Cconnaissant mon thème , je ne peux pas parler de patrimoine ou de l’eau ou d’autres choses car j’attendais un document (mon passeport avec tampon visa), en M1 cela montre que ce document me tenait à cœur et j’en pensais beaucoup et d’ailleurs me faisait un souci ; en M2, ce document montre que c’est une chance pour moi, en M5 cela montre qu’une personne tierce est en rapport avec ce document donc ce document ou visa ne dépendait pas de moi seul, en M6 maison d’acquisition, de neutralisation , maison de la régularisation montre que ce que je cherchais est bien acquis car tombé dans la maison de l’immobilisation et enfin M16 qui est la parole de Dieu, vient confirmer la réussite, cette acquisition que j’aspirais au plus profonds de moi-même.
En résumé, nous disons que M6 peut être une maison d’acquisition (entrée) si on cherche quelque chose et une maison de perte ou de disparition (sortie) si nous détenons quelque chose. M6 rend irrégulière et très délicate la régularité des actions et les activités mais aussi rend immobile ou neutralise les activités ou actions en cours donc cette maison agit en fonction des sens des activités et des actions. Fermons cette parenthèse qui nous a pris trop de temps mais ça valait la peine.
Donc en revenant sur notre thème, ce qui sort en M8 est destiné en M3, puisque M8 devient M6 par rapport à M3 (si vous comptez le nombre de maison depuis M3 jusqu’à M8, vous tombez sur la sixième maison). Les personnes quittent M4 avec des biens et services (le foyer de M4 appartient à M1 et par extension tout ce qui se trouve en M4 appartient à M1) en partance pour l’extérieure M8 qui est une maison d’immobilisation et d’acquisition pour M3. En résumé les biens et services sont destinés à M3 (c’es la dot).
-En M5, les démarches de l’âme passionnelles, de l’homme affectif (comme un conquérant amoureux), maison des amours, des sentiments, maisons des informations diverses, maisons des enfants, bref c’est la maison des désirs etc… nous trouvons Idriss (Bayaro ou le Blanc), et cette même figure se répète dans M16 (la parole de Dieu), maison du non dit, cette maison met l’accent sur l’essence du thème par rapport à nous même, à notre quête intérieure. Elle met l’accent sur l’un des éléments les plus importants qui réside en nous et dont nous ignorons réellement l’existence. C’est pourquoi dit-on c’est la parole révélée par Dieu, puisque nous aspirons à cela au plus profond de nous même sans réellement comprendre les tenants et les aboutissants de cette réalité qui vit en nous. Cette figure M16, s’il se répète dans le thème, met l’accent sur la maison la plus importante du thème. M16 montre comment le consultant se définit ou s’insère dans l’esprit du thème, il faut prendre en considération cette maison qui est la plus importante de toutes les figures puisqu’elle agit directement sur la conscience du consultant à travers le résumé du thème (M15). C’était un bref rappel sur M16, pour revenir à notre thème , Idriss dans M5 dénote des questions de foyers ou de patrimoine dans M5 , dénote aussi un homme affectif en quête de ses désirs, et sa symétrie en M1 (Omar ou Lomara) opposé à cette quête de M5, ces deux figures se parlent dans un thème et leur causerie tourne le plus souvent autour d’une union, d’une liaison, d’un mariage, d’une association, d’une aspiration, d’un vœu, d’un contrat mais montre une divergence d’idée car ce sont deux figures qui on des comportements opposés.
-En M6 se trouve, Younouss (Tontigui ou Puella) qui parle le plus souvent de l’argent, de la fête, des plaisirs, des relations en connotation sensuel et sexuel, des festivités, joie de vivre, être en bonne compagnie etc… Cette figure se répète dans M10 maison de l’activité (service, travail, fait social, mariage, jugement….). Pour le moment , je ne dis pas que c’est de l’argent (figure de Younous) mais c’est quelque chose qui fait beaucoup plaisir (dont l’acquisition fait plaisir, donne de la joie à vivre), ce quelque chose doit sortir (dépense) car elle est dans la maison de la perte, de la disparition ,car la maison M10 appartient à M1 donc en est le propriétaire, il s’agit d’une possession (biens financiers dans M10) de M1 et veut la faire sortir comme dépense dans M6. Cette chose qui fait plaisir et gaieté doit sortir car se trouvant dans M6.
. Donc ce quelque chose dans M6 revient à M1. Ce quelque chose qui est dans M10 qui rend joyeux et heureux, les deux familles (M4 et M3) en ont parlé mais M3 s’est montré décevante, comportement regrettable par rapport à cet actif financier (destiné à la festivité du mariage). La répétition de M10 en M6 montre une activité freinée, une issue bloquée, la maison M6 rend irrégulière et délicate une activité.
Massasouleymane disait que la famille du consultant avait envoyé une dot mais la belle famille avait refusé la dot comme quoi cette fille a été promise à une autre personne, c’est cette répétition de figure de Younous en M10 et M6 qui l’explique. Cette dot devait être une dépense (sortie) pour M1 si la belle famille l’avait accepté
-En M7, se trouve ce que cherche M1, l’espoir, l’union, l’association, la rencontre et cette même union se retrouve dans la place publique en M15 qui montre que ça été débattue publiquement entre des personnes. M1 cherche toujours M7 dans un thème, M2 cherche M8, M3 cherche 9, M4 cherche M10 etc. Donc M1 cherche l’union (M7), cette union est portée à la place publique M15. Des personnes en ont parlé et discuté, mais cela ne doit pas aboutir dans l’immédiat car Issa (M14) montre une perte d’énergie, des paroles et discussion comme blocage (aucune porte de sortie dans l’immédiat). Cette figure en M14 (ISSA) est issue de la copulation de deux figures de contrainte et de blocage, donc ces paroles et bruits font état de ces difficultés et avec l’influence de ces deux figures en M11 et M12, Issa en M14 a une influence négative comme blocage, difficulté, fermeture et contrainte.

Règle :Comme leçon à tirer de cette interprétation, une mauvaise figure issue de la copulation de deux bonnes figures aura certainement une influence moins mauvaise qu’auparavant.

-En M8, déjà décrit au début
-En M9, la figure de Mahdiou (Malédiou ou Tête de Dragon) qui effectue de bonne démarche, bonne nouvelle, étranger en route, démarche noble, personne de bonne moralité en déplacement ou en voyage pour de noble cause mais ces personnes sont en rapport avec l’activité dans M10 et aussi en rapport avec M3 puisque Alhassane (Lassina ou Queue de dragon ) est sa symétrie ( les démarches de M9 sont en rapport avec M3 car selon les maîtres deux figures symétriques se parlent toujours dans un thème). En copulant M3 et M9, nous trouvons M11, la figure dans M11 montre une fermeture, un blocage par rapport à ces démarches de M9. La personne ou les personnes qui sont en déplacement dans l’espoir d’amener de bonnes nouvelles ne seront pas du même avis que M3.

Il y’a une autre technique de comptage que je suis entrain d’étudier mais pour le moment je ne veux pas vous embrouiller avec ça sinon vous donner un simple aperçu : Nous avons Omar en M1, donc c’est cette figure qui est à la base de tout le thème donc cette figure nous servira de référence pour la suite. Comptez depuis sa maison d’origine qui est M7 en commençant par 1 (M7 devient M1, M8 devient M2, M9 devient M3, M10 devient M4, M11 devient M5, M12 devient M6, M13 devient M7, M14 devient M8, M15 devient M9, M16 devient M10, M1 devient M11, M2 devient M12, M3 devient M13, M4 devient M14, M5 devient M15 et en fin M6 devient M16. Copulez maintenant la figure placée dans M7 par Dianfa (Youssouf ou Puer), la figure placée dans M8 par Adama (la Joie), la figure placée dans M9 par Mahdiou (tête de dragon) etc….. Au finish vous aurez un autre thème qui vous dira d’avantage sur votre consultant. Explorez cette technique et faites moi des remarques et suggestions.

-En M10, nous voyons les biens financiers (car en Afrique occidental, Younouss (Tontigui ou Puella) est surtout considéré comme la figure de l’argent), mis à la disposition d’une activité, d’un fait, d’un service qui n’a pas aboutit parce que c’est tombé dans la maison de la perte, du mal, de la neutralisation. Un service qui devait faire plaisir ou qui devait rendre heureux et joyeux, si cela tombe dans la maison M6 (répétition de M10 à M6), cela veut dire qu’il y’a autre chose différent du plaisir ; c’est une transformation en valeur négative. La maison M6 est celle de la neutralisation, de la disparition, de la perte, du mal. N’oublions pas que tout ce qui tombe dans M6 est destiné à M1, soit c’est une rentrée (acquis) ou soit une sortie (dépense , perte ou mal). Il y’a deux possibilités quand une figure tombe dans M6 : soit il s’agit d’une acquisition pour M1 ou soit une perte ou disparition pour M1. Je m’explique si par exemple, M1 cherche quelque chose et que cette chose « tombe » dans M6, cela veut dire que c’est une acquisition car ce que M1 cherche est rentré dans la maison de la neutralisation, maison de l’acquisition comme par exemple une chance que l’on cherche. Si par contre M1 détenait quelque chose et que cela se répète dans M6, il s’agit d’une sortie comme par exemple d’une perte (perte de santé, perte de bien), d’une disparition, d’une inquiétude (perte de sang froid, perte d’équilibre social…), d’une maladie, d’un souci (répétition de M1 à M6).
Cette répétition de figure Younouss de M10 à M6 confirme bien le refus de la belle famille à recevoir la dot car la fille a été promue à une autre personne qui est en M5 pour le mariage d’après les explications de Massasouleymane.

-En M11, la figure de service montre une contrainte, une inquiétude, une concentration d’idée donc une illusion d’espoir. Toutes les espoirs de M1 sont fermés, verrouillés. Cette figure parle directement avec sa symétrie qui est Aliou Badra (conjonction), Par rapport à M7, M11 devient M5, c’est la maison des sentiments, des amours, des enfants, des informations diverses. Mais pour M1 (le consultant ou propriétaire du thème), elle reste M11 maison de l’espoir, des aides et des ambitions, la figure de Souleymane (carcer) symbolise un nœud, une fermeture pour quelqu’un qui avait de l’espoir, de l’ambition ou de l’espérance donc blocage des issues.

-En M12, nous retrouvons Nouhou (Fortuna Major) dont les explications ont été données tout au début de cette étude.

-En M13, nous trouvons Allahou Tall, dont l’étude sera faite prochainement puisque c’est elle qui suit Mangoussi (figure Tristesse ou Ayyoub) dans les cours. Allahou talla (Fortuna minor) en M13 parle des prières, des demandes de toute sorte, des bénédictions, des incantations mais parfois des paroles, des discussions surtout en présence de la figure de Moussa (peuple). En M13, elle montre des démarches faites dans le but d’acquérir quelque chose rapidement. Elle est bénéfique et très bénéfique car elle sort de deux bonnes figures d’influence très positive (M9 et M10). Elle est issue de la copulation de deux figures de joie et de bonheur, donc cette figure ne peut dénoter que de la joie et du bonheur. Par la théorie de la symétrie, elle communique directement avec sa symétrie qui est Nouhou (Fortuna major) dont les démarches sont contradictoires, en fait en opposé avec les demandes de la figure placée en M13. Cette figure en M13 est sortante et très mobile. C’est une figure de feu contenue dans la maison de Feu donc dénote brusquerie, éphémère, mobilité, dynamisme, instantanéité dans les actions en cours, rappelons que M13 parle sur des actions réalisées ou en cours de réalisation (en général le même jour que le thème a été tracé ou au plus tard quelques heurs après le traçage du thème). C’est la maison M14 qui parle en général sur des actions futures (réalisation ultérieure c’est pour cette raison les arabes disent que c’est une maison de blocage, c’est comme un blocage au moment des faits).
-En M14, nous trouvons Issa qui montre les discussions et débats à venir suite à ces démarches et demandes (voir le cours sur ISSA). Notons l’échange entre les figures ISSA (Perte) dans M14 et celle de Younouss dans M6, les deux figures se sont échangées de maisons. Pour parler terre à terre, la figure de l’argent est parti se loger dans la maison du Mal et de la perte, tandis que La figure des paroles, a élu domicile dans la maison de l’ argent et des actifs financiers. Autrement dit il y’a eu des histoires d’argent entre ces gens et cela est bien confirmé par Massasouleymane.
-En M15 le résumé du thème, la place publique. La figure de Aliou badra parle d’espoir, d’aide, d’union, d’entente entre des gens mais elle vient de la copulation de deux figures sortantes (non acquise définitivement et trop mobile) donc cette union cherchée à la place publique est instable d’où une union instable si elle devait avoir lieu et cette union apporte beaucoup de parole, de discussion, d’échange verbale (Issa en M14) mais aussi de colère, de bavardage et de passion avec Allahou Talla. Cette figure montre une possibilité d’union ou d’accord mais avec beaucoup de bruit, de mouvement, de bouleversement spontané et instantané

-En M16 le juge suprême qui met l’accent sur l’un des éléments les plus parlant du thème. Vous remarquez que c’est la répétition de la figure de M5 qui montre quelqu’un dans la maison des amours, des informations diverses et des enfants bien sûr de la femme enceinte. Comment puis-je faire la difference pour savoir si cette figure parle des amours, des enfants, d’une autre information ou de la femme enceinte. Après quelques conversations et questionnements avec le consultant, vous pourrez définir son appartenance à tel ou tel sujet et voir que cette figure converse avec sa symétrie qui est en M1 dont elle partage les mêmes espoirs et désirs car en copulant M1 et M5 nous trouvons bien Aliou Badra (conjonction).Cela veut dire quelque chose lie ces deux figures, elles ont quelque chose en commun.
La figure en M16 parle sur la source du blocage puisque c’était la question posée. Faudra prendre en compte cette figure qui est l’une des figure les plus importantes du thème et surtout quand il y’a répétition de cette figure dans le thème. La maison M16 a mis l’accent sur la maison M5 à cause de la répétition, qu’il faudra prendre en compte, en définitif cela veut dire que tout le problème du thème, l’origine du problème, c’est à voir dans cette maison M5 et pour régler aussi le problème, faudra régler le problème de M5…………………etc………………………….

Mamadou Hamath Diop

Cet article a été publié dans Interprétations. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

14 commentaires pour Thème d’interprétation de Massasouleymane

  1. zeyda dit :

    BONJOUR tout le monde je n arrive plus acceder a partie mystique on me demande le mot de passe, aidez moi s il vous plais merci a tous bye.

  2. hassane dit :

    merci pour tout ce que vous faites que Dieu vs benisse…!

  3. lilia dit :

    salemmaitre diop,comment calculer le théme je n’ai aucune connaissance en geomancie,j’essaye d’apprendre a travers le blog

  4. bree1141 dit :

    M1souleymane.M2ibrahim.M3younouss.M4 ousmane

  5. bree1141 dit :

    M1souleymane.M2ibrahim.M3younouss.M4 ousmane

  6. bree1141 dit :

    Bonjour puis je avoir svp votre interpretation dun theme mariage.?MERCI B.

  7. bree1141 dit :

    Bonjour puis je avoir svp votre interpretation dun theme mariage.?MERCI B.

  8. Brahima COULIBALY dit :

    Bonjour Momo, Bonjour Maitre DIOP, Bonjour tous les membres de la famille ;
    J’ai le plaisir de venir une fois de plus interpréter le thème du Cousin de Momo en recherche de Boulot.
    Les quatre figures tirées et qui ont été données ici sur ce blog sont : Issif en maison1 ; Nouhoun en maison2 ; Souleymane en maison3 ; Issa en maison4.

    Après un bon développement de l’écu géomantique, Issif se déplace de la maison1 à la maison13.
    Ce déplacement, ce mouvement de Issif du haut vers le bas exprime tout d’abord la plénitude de l’âme, la pression que l’âme est entrain d’émettre pour coûte que coûte avoir la joie, la satisfaction dans la demeure. Issif n’est pas le feu proprement dit mais surtout la chaleur qui se dégage du feu je veux dire la pression qui sort de l’âme, l’impulsivité à avoir cet emploi. Quelque chose qui est vraiment encrée dans le cœur, dans la tête. On veut vraiment l’avoir. Mais dans cette quête, dans ce mouvement, dans cette recherche à fait venir la joie dans la demeure, il y a toujours une trahison. Issif est l’incarnation de la trahison, des disputes des querelles, des chuchotements inutiles. Donc Momo, dites à votre cousin de faire beaucoup attention à ce coté de trahison, de disputes etc…s’il veut atteindre un résulta satisfaisant.
    Certains géomanciens interprètent ce mouvement d’Issif comme quelqu’un qui vient dans ta demeure avec la trahison, personne traitre qui vient. Bref ! Je crois que cela dépend de l’objet du thème.

    Nouhoun en maison2, maison10, maison11 vient déterminer pourquoi l’âme se débat ainsi, pourquoi elle se trouve dans un état d’impulsivité tout simplement parce que l’âme (le cousin de Momo) n’arrive pas à avoir facilement ce qu’il cherche, ce qu’il veut. Noter que Nouhoun est une très bonne figure, Nouhoun est une figure très positive mais le problème est que Nouhoun incarne beaucoup de difficultés et d’obstacles à tel enseigne que les géomanciens ont tendance à le confondre à une figure défavorable. Tôt ou tard le cousin aura de l’emploi solide mais il ne devra jamais relâcher. Il doit persévérer dans la recherche. N’oubliez pas également que les géomanciens assimilent Nouhoun à l’Arche de Noé. Bref !

    C’est pourquoi Souleymane vient s’installer à coté de Nouhoun pour nous dire que l’environnement dans lequel le cousin veut avoir du boulot est un environnement enfermé, un environnement méchant sans pitié, donc les démarches n’aboutissent pas. C’est vraiment ça, c’est emprisonné, c’est fermé.

    Et par conséquent Issa en maison 4 parle d’une perte de patrimoine, beaucoup de paroles en famille, beaucoup de paroles dans les déroulements des choses de la vie.

    Younous en maison5 et maison12, les obstacles, les problèmes sont généralement d’ordres financiers chez notre cousin. Les nouvelles, les aboutissements ont confrontés à des difficultés financières. Les nouvelles d’argent sont bloquées. Avoir du boulot c’est avoir un salaire, c’est avoir de l’argent aussi.

    Adama en maison6, maison14 et maison16 est en quelque sorte les conséquences des blocages, des obstacles signalés plutôt par Younous. Donc ce qui devait faire la joie, le bonheur, la réussite du cousin en termes d’actifs financiers est confronté à un mal énorme. Les solutions essayées sont confrontées à des problèmes, à des obstacles. Donc c’est des malheurs d’argent, de chance etc…

    Ousmane en maison7 et en maison15 : Ousmane parle en plénitude par rapport à un partenariat, à une association dans l’espace donc dans la vie de notre cousin. C’est cas même un partenariat paisible, d’entente de sincérité entre intellectuels etc…

    Enfin Laosina/Lusinè ou Hassan se déplace nonchalamment de la maison8 à la maison9 pour nous indiquer sur des déplacements presque mourants. C’est des déplacements faisant état de déception, on est découragé, les pieds trainent derrière nous ; c’est lent, ça tarde à venir. C’est des nouvelles décourageantes, des nouvelles de déception, c’est vraiment mou. Mais il faut persévérer.

    NB : Je suggère de trouver une solution à Nouhoun, Younous et Adama.
    Merci Momo,
    Merci tout le monde
    La sagesse et l’honnêteté paient beaucoup.
    Brahima COULIBALY

  9. Brahima COULIBALY dit :

    Bonjour Salif KONE,
    je ne comprends pas bien, il s’agit de tracer les 16 figures de base et pisser là-dessus et faire quoi après?
    Merci
    Brahima COULIBALY

  10. Brahima COULIBALY dit :

    Bonjour Zadia, Bonjour Maitre DIOP, Bonjour tous les membres de la famille,
    Zadia, j’ai le plaisir d’intervenir par rapport à votre recherche sur les mouvements des figures. Si je comprends bien vous faites une répartition de trois groupes de figures avec des restrictions dans leurs mouvements au sein d’un meme thème donné. Si cela est tel que je l’assimile, je vous envoie des mères de thèmes que nous allons développer ensemble pourque nous puissions nous rendre compte que cette théorie est quleque part diificile à enseigner :
    Prenez ces mères de thèmes et vous les développez pour avoir une idée sur les occupations des maisons par les figures:
    m1:Nuhun; m2:Adama; m3:Issa; m4:Idriss.
    m1:Idriss; m2:Adama; m3:ousmane; m4:issif
    m1:issa; m2:mahdiou; m3:brahima; m4:brahima pour ne citer que cela.
    Merci Zadia.
    Brahima COULIBALY

  11. fodemory dit :

    Bonjour grand maître MHD cette technique que vous avez dispensé est une leçon importante pour nous les élèves géomanciens. encore merci, en ce qui me concerne personnelement j’aprends par coeur toutes les notions que vous difusez atravers le blog.

  12. zeyougo dit :

    L’interprétation que vous avez faite du thème me servira de bible car mon gros problème avec la géomancie, c’est l’interprétation. Merci encore.

  13. zeyougo dit :

    Bonsoir Professeur. En suivant votre technique (si je l’ai bien comprise), j’ai pris deux feuilles différentes. Sur la première, j’ai noté les maisons de M1 à M16 dans le thème de Massasouleymane en suivant votre procédé. Puis j’ai pris une autre feuille sur laquelle j’ai tracé le système des figures au repos en notant également les maisons. En prenant les deux feuilles, j’ai copulé les figures dont les numéros des maisons identiques . Sauf erreur de ma part je trouve le thème suivant : Tontigui en M1, M8 et M16. Djanfa limami en M2, Moussa en M3, M12, et M13. Souleymane en M4 et M6. Badara Ali en M5. Adama en M7. Issa en M9 et M10. Al bayada en M11. Lassina en M14. Et Malidiou en M15. Et je crois que Malidiou fait partie des figures qui ne peuvent pas occuper la maison 15. Que faire ? Si des personnes ont une idée ou peut-être me suis-je trompé ? J’espère être corrigé par rapport à cela et merci d’avance au Professeur et à tous les intervenants.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s