Oumar

Signification de Lomara (Rubens ou Oumar) :

Rubens = Le Rouge (Européen) = Lomara (Bambara) = Oumar (Arabe)

Figure de Lomara (Rubeus ou Oumar) dans la maison 1:
La maison 1 est celle des réactions instinctives et intuitives, l’appréciation et l’expression du potentiel vital, du tempérament et du caractère mais aussi de la morphologie passagère. C’est la maison des reflexes conditionnés par le milieu, par l’environnement et par la situation du moment.
Elle dénote des idées de combativité, de discorde, de querelle, de vengeance, de révolte face à une situation ou un environnement qu’on n’apprécie guère, c’est une transformation interne qui met l’accent sur le bouillonnement d’idées et de cœur (le cœur bat très fort, le sang est chargé d’énergie) ; la personne est prête à s’exploser dans la confrontation physique et verbale, d’ailleurs dans ce sens, elle s’apparente un peu avec la figure Perte mais son caractère est plus accentué et énergique que celui de Perte (Issa ou Nansa). C’est le trop plein d’énergie de combativité, de querelle, de vengeance. C’est le bouillonnement du cœur qui met hors de soi et qui pousse à la personne en à découdre physiquement avec comme conséquence du sang versé. Il y’a une impulsivité notoire dans le comportement de la personne, capable de verser le sang, c’est pourquoi on parle de caractère sanguinaire de la personne, violente et combative. Colère, nervosité, amertume, cruauté, tension nerveuse, révolte, stress, comportement bagarreur sont les maîtres mots de cette figure. Elle dénote un manque de maitrise dans les faits et comportements. C’est la précipitation et le manque de lucidité dans tout acte posé pour résoudre une affaire ou projet. Elle montre le manque de lucidité et de retenue résumé par le stress.
Concernant la morphologie passagère de la personne dans ces états, chacun doit avoir une idée car on est tous passé par des états transitoires de colère, de stress, d’amertume, de querelle, de dispute etc. d’un moment à un autre de notre petite vie d’homme imparfaite incapable de maitriser ou de contenir notre impulsion animale. Il s’agit des réflexes mais surtout des réflexions, des pensées très énergiques qui envahissent tout notre corps et poussent à la révolte, à l’action avec brusquerie donc sans retenue et sans mesure. C’est une concentration d’idées qui poussent à l’action contrairement à la figure de Souleymane (Carcer ) qui est une figure de concentration d’idées qui poussent à l’inaction, à l’observation et à la neutralisation, figure que nous allons bien sûr étudier dans nos prochains cours.
Parfois, Lomara (Rouge) trouvée à la première maison montre simplement une personne pressée, stressé, frustrée d’une situation vécue et qui veut agir (passer à l’action car cette figure est une figure d’action sans mesure) pour résoudre un problème, décanter une situation.
Sous un autre angle, elle dénote une personne qui a envie d’une relation amoureuse donc une personne qui est sous le feu de l’amour (avoir une folle et terrible envie de faire l’amour donc brûler ce feu qui est dans le cœur, libérer le trop plein d’énergie sexuelle qui sommeille) ; par extension et analogie, une personne qui a envie de se marier ou de nouer une relation quelconque et qui se projette l’idée de concrétiser ce rêve d’union, d’association, de relationnel ou de fusionnel mais avec des risques de séparations brutales (pertes brutales) sur toutes choses entreprises car l’action se déroule dans la précipitation et dans l’empressement donc sans étude ou analyse préalablement requise.

Figure de Lomara (Rubeus ou Oumar) dans la maison 2:
La maison 2 est celle de la chance, de l’appropriation, de l’acquisivité (instinct qui pousse à acquérir) et du compagnonnage. Cette maison détermine la maison 1 (apporte des éclaircissements sur la quête de la maison 1). La chance qui vient avec brusquerie, avec peur, avec tension, avec stress ou une chance qui vient après une certaine frustration et nervosité. Chance inespérée mais arrivant finalement après une longue attente et de fatigue. Ce qu’on acquiert (biens, finances, profits, projet, affaire) viendra qu’au bout de l’effort, après avoir déployé des énergies et sueurs mais dénote des gains ou profits faibles que cela soit dans les affaires ou dans les projets entrepris. La réussite dans tout projet demande des sacrifices, de la fatigue, de l’effort certain mais la réussite ne sera pas à la hauteur des espérances donc mauvaise affaire ou accompagnée de problème, stress, colère ou de peur.
Dénote une compagnie en colère, nerveuse, impulsive, révoltée, frustrée face à une situation jugée critique et qui le met à bout de l’effort physique (fatigue). C’est une figure qui parle très souvent sur les militaires ou ceux qui font la guerre par extension parle sur ceux qui travaillent avec le Feu (les métallurgistes, les forgerons, les miniers….) par extension une chance provenant de cette catégorie d’emploi ou d’affaires.
Elle dénote aussi chance subite, rapide et inespérée après déploiement d’efforts et de stress.
Juste un exemple, j’avais un entretien au Ghana en 2003, pour une affaire de certificat d’immigration au Canada, le matin de bonheur avant de me rendre à l’ambassade, je consulte un thème pour voir si je vais avoir ce certificat d’immigration. Après traçage du thème, je vois Lomara (Rubens) dans les maisons 2 (chance demandée) et 10 (pour le service), aussitôt je conclus que j’aurai ce certificat très rapidement après une peur, un stress, une certaine tension nerveuse ou suite à une colère. Effectivement, je voyais les gens qui me devançaient faire au minimum 30 à 1h de temps d’entretien et je me posais trop de questions sur mon sort car tous ceux qui m’ont précédé n’ont pas obtenu de certificat, cela augmentait mon stress et ma peur d’échouer, mon cœur battait fort à l’idée de ne pas recevoir ce certificat avec tout l’argent et les efforts que j’ai déployés, mais je vous dis après 5mn d’entretien je savais que j’allais recevoir mon certificat, d’ailleurs la dame s’était trompée pour me le dire avant de nuancer en me posant deux à trois questions. J’ai fait au maximum 15 mn, le temps de remplir le certificat et je suis rentré avec. Vous apprendrez sur ce cas deux choses : frustration, stress, peur, fatigue et la rapidité à laquelle j’ai reçu cette chance donc en résumé, une chance qui arrive avec brusquerie accompagnée de peur, stress, colère…..etc. L’action de cette figure est trop rapide et ne dure jamais dans le temps.

Figure de Lomara (Rubeus ou Oumar) dans la maison 3:
La maison 3 est celle de l’entourage proche (collègue, voisin, amis, parents proches..), les relations d’ordre sociales et les divers moyens d’information sur notre environnement social proche. Lomara dans la maison 3 dénote des problèmes, des querelles, des débats belliqueux, de la colère dans l’entourage proche. Débat et querelle, chaude discussion autour des questions liées à un projet, à une affaire. Elle dénote aussi des problèmes de ménage, de mariage dans l’entourage familial, des querelles et des paroles injurieuses. Haine et inimitié dans l’entourage proche ou autour d’une affaire. Dissension et discorde dans l’entourage proche ou autour d’une affaire quelconque. Démarche non fructueuse aboutissant à des disputes, des divergences d’idée ou de gestion d’une affaire, d’un projet. Mésentente sur tout’ affaire, frustration sur toutes démarches entreprises. Elle dénote un collègue, amis, une simple personne dans l’entourage proche, énervée, nerveuse, stressé ou en colère et qui fait des histoires, querelle, dispute ou autre.

Figure de Lomara (Rubeus ou Oumar) dans la maison 4:
La maison 4 est celle du patrimoine, du foyer, maison du père, lieu de concentration des biens, des personnes et des choses. Mais c’est aussi celle de la réalisation du père (son patrimoine), dans une certaine mesure c’est la maison des épreuves et les entraves (obstacles) à l’action. Dénote que le patrimoine (bien mobilier, voiture, champ, terrain, foyer, lit, cela dépend du thème) est en danger et est menacée. Donc mauvaise issue pour une affaire, pour un projet. Dommage dans le patrimoine, dans les affaires ou projet. Perte de patrimoine, perte de projet ou d’affaire. Colère, dispute, querelle dans le foyer ou divergence autour des questions liées au patrimoine ; violence dans le foyer (sang versé). Mauvais dénouement, issue malheureuse. Parle sur une personne dans le foyer avec les mêmes caractères et tempéraments de la figure décrite dans la maison 3 (colère, stress, frustration….).

Figure de Lomara (Rubeus ou Oumar) dans la maison 5:
La maison 5 est celle des désirs de l’homme, des démarches affectives de l’homme et montre le niveau des processus affectifs de la personnalité. C’est aussi la maison des enfants, des informations diverses, de la procréation. Elle dénote colère, des histoires, des disputes, des querelles et des divergences dans les relations amoureuses.
Elle montre aussi une folle envie de brûler le feu de l’amour (envie folle de faire des rapports sexuels, une folle envie de se décharger sexuellement parlant), de chaudes embrassades ou rapport. Elle montre une nouvelle relation ou nouvelle conquête amoureuse. Elle parle pour un amoureux d’un désir sexuel intense.
Parlant de femme enceinte, elle risque de faire césarienne ou avortement surtout quand elle se redouble en maison 6 (à l’époque, les anciens parlaient de risque de mort surtout pour le bébé mais nous ne sommes plus de cette époque), maintenant on ne doit plus parler de danger de mort car la science a apporté des progrès certains minimisant ainsi tout risque mortel (enfant et maman), seulement faudra faire attention et consulter régulièrement le gynéco. C’est une figure qui indique le plus souvent que la femme enceinte aura une fille, bien sûr ça peut être un garçon.
Cette figure dans la maison 5 dénote une information ou nouvelle faisant état des disputes, des colères, des querelles, des divergences, des mésententes sur des affaires ou projets. IL faudra avoir à l’idée que cette figure parle toujours sur des actions qui se déroulent rapidement donc qui ne durent pas et le plus souvent c’est dans la journée au pire le lendemain, c’est une figure d’action et de réalisation subite.

Figure de Lomara (Rubeus ou Oumar) dans la maison 6:
La maison 6 est celle de l’activité mais de l’activité réduite au maximum (tendance à freiner toute activité), des faits accomplis (rappelons que les maisons 2, 6 et 10 sont les maisons de l’activité). C’est aussi la maison de la maladie, du mal, de la perte, de la dispersion et de la neutralisation. Elle dénote un mal certain dû à une colère, à des querelles, des disputes mais aussi stress, le cœur qui fait mal. Dénote une personne malade avec risque d’opération chirurgical (saignement), des blessures graves et profondes, des accidentés graves (circulation quand il y’a répétition dans la maison 9), des mutilations. Montre des dommages de toutes sortes. Dénote des maladies liées au sang. Si la figure parle des morts, cela veut dire que ces morts ont subi des saignements (opération chirurgical, explosion de gaz, de bombe, incendie, accident de circulation…) ou des morts violents.
Pour ceux qui désirent voyager et qui consulte un thème de voyage, si cette figure sort dans les maisons 6 et 9, mieux vaut reporter le voyage car il s’agit d’accident avec perte de sang sinon faire aumône ou sacrifice pour poursuivre le voyage (aumône de viande, tuer un bélier ou des colas rouges), après sacrifices, vous verrez l’action au cours du voyage mais sans gravité.
En Afrique, on parle aussi que la maladie est causée par des djinns violents qui vivent dans les endroits turbulents comme des endroits où il y’a des vents violents accompagnés de la poussière rouge qui s’élèvent haut dans le ciel, les tourbillons mais aussi vivent dans des endroits où il y’a des feux, des calamités, des catastrophes. Ce sont des djinns qui, une foi que la personne est sous leur emprise, le poussent à des actes violents, se jeter dans un puits, se coucher sur les rails, brûler ses vêtements, en fait ils prennent plaisir à voir le « possédé » souffrir dans ces actes violents et d’un autre âge pour ceux qui voient le monde sous un angle unique de raisonnement, de logique, d’ordre et d’harmonie. C’est la matérialisation en l’homme d’une essence ou vie immatérielle (Génies) qui nous échappe.

Figure de Lomara (Rubeus ou Oumar) dans la maison 7:
La maison 7 est celle des associés, des adversaires, des complices, des ennemis (en fonction du sujet), des projets, des affaires demandées, de l’époux et de l’épouse … En matière d’affaire, ou relation dans le travail, cette figure montre un bagarreur, qui défendra bien ses intérêts ou son projet à l’image d’un soldat qui part au combat en vue de détruire l’ennemi. L’adversaire (comme l’associé, l’ennemi) est combatif et difficile à vaincre ou à convaincre à cause de son potentiel d’énergie qu’il déploie pour parvenir à ses fins. C’est la colère et des divergences dans la relation. Cette figure montre le conjoint ou la conjointe en colère, énervé avec le cœur qui bat très fort, frustré et prêt en à découdre. C’est une bonne chose d’aimer et de défendre son amour farouchement jusqu’en à découdre dans un couple.
L’union ou l’entente avec la figure contenue dans la maison 1 montre qu’il y’a une forte possibilité de séparation suite à une dissension ou à des divergences de point de vue car c’est une figure très chaude comme tempérament et difficilement contrôlable et canalisable.
C’est une figure qui a un caractère impulsif et explosif (le trop plein d’énergie se déverse brusquement sans avertir), c’est l’impulsivité à l’état brute. C’est une figure d’action (homme ou femme d’action). Je précise par rapport au caractère de cette figure que c’est une susceptibilité (sentiments intérieurs de certaines personnes dans la manifestation subite d’idées ou de pensées qui poussent à la révolte, à la frustration, à la colère ou à défendre leurs intérêts farouchement. C’est un caractère qui sommeille en eux, cela ne veut pas dire que ce caractère va se manifester forcément, cela dépend de l’analyse de la situation, de l’environnement.

Figure de Lomara (Rubeus ou Oumar) dans la maison 8:
La maison 8 est celle de l’autre qui ne vit pas dans notre environnement immédiat, c’est l’extérieur, le néant, l’absent, les choses qui évoluent ailleurs, les biens d’autrui, les services d’autrui, le patrimoine d’autrui, l’inconnu, ce qui évolue dans un autre environnement, les relations avec l’extérieur, les démarches pour affaire, pour un projet à l’étranger. C’est la maison de la transformation vers une essence immatérielle comme la mort, les pensées de l’homme, les recherches de l’homme (quête spirituelle ou de connaissance). En poussant la réflexion, c’est aussi la maison des entraves, des obstacles, les épreuves à l’action (la personne qui est de l’autre côté, comment elle est, comment elle s’insère dans son environnement, comment est son patrimoine, ses sentiments, ses problèmes, ses blocages, ses épreuves bref son rapport avec son milieu…etc.). La maison 8 est la résultante de toutes les actions d’un environnement donné et qui vient s’insérer dans un nouveau contexte environnemental du thème. C’est pourquoi la maison 8 parle sur toute chose (sentiments, argent, pensées, quête spirituelle, chance, étranger, voyage, étude, patrimoine, mort, obstacle, adversaire, personne quelconque ….etc.). Donc cette figure dénote tout un ensemble de chose qui dépendra du thème posé, en fait de la question posée.
Pour être plus précis, nous disons que cette figure peut montrer une information ou nouvelle faisant état des disputes, des querelles, des dissensions, des problèmes, des paroles injurieuses, une peur, des malheurs, des dommages, des frustrations. Elle dénote aussi des difficultés dans des projets ou dans des affaires ; des affaires qui tournent mal, des projets en décadence, du patrimoine en danger, d’une personne à l’étranger qui est en danger, d’une femme ou d’un homme amoureux en difficulté et en colère, puisque cette figure parle très souvent sur la vie de couple, sur les relations ou démarches affectives (mariage) en difficulté. S’il s’agit d’un profit (argent) ou des richesses (patrimoine), faudra savoir que cela s’acquerra que suite à un litige, dispute, peur, colère, confrontation, en fait il faut qu’il y’ait un déploiement d’énergie pour parvenir à ses fins à l’image de la figure dite énergique. Parfois, cette figure montre simplement une personne qui est en colère, frustrée et énervée comme l’expérience nous le montre. Elle peut montrer quelqu’un qui est blessé ou qui a subi une opération chirurgicale et qui est à l’extérieur. Quelque soit la situation et le thème posé, c’est un mauvais dénouement, une transformation dans la négativité. Je tenais à dire tout cela pour vous donner une idée sur ce qu’on peut avoir comme possibilité d’interprétation dans cette maison qui fait partie des maisons les plus difficiles à saisir car il est très difficile de saisir le sens profond de cette maison qui est en fait une combinaison d’une vie matérielle et immatérielle de l’homme. C’est avec l’expérience de la pratique que nous saisissons le véritable sens de cette maison.

Figure de Lomara (Rubeus ou Oumar) dans la maison 9:
Cette figure dénote dans cette maison une mauvaise voie suivie, une recherche qui ne rapporte que malheur, difficulté et amertume dans le cadre général. Elle montre une tension en route ou au cours du voyage. Violence, dispute, guerre, querelle, divergence, dissension en route ou en cours de se produire. Séparation suite à un problème, suite à une difficulté. Peut montrer simplement une personne en colère en route, ou une personne blessée, accidentée. Si le thème était accès sur le mariage ou une vie de couple, on dirait des démarches pour le mariage, ou des affaires liées au mariage en cours puisque Lomara (le Rouge) symbolise le mariage, la femme ou tout ce qui touche à la relation entre l’homme et la femme du point de vue relationnelle affective (coup de foudre). En affaire, ou projet, c’est la décadence, les dommages, les tensions sur les transactions, des problèmes, les luttes pour acquérir ou conquérir une affaire, un projet car Lomara (le Rouge) est la figure de la combativité et de l’action dans toute chose entreprise ou à entreprendre. Je voudrais apporter une précision sur cette maison, ce n’est pas une maison de « finalité » mais ce qui déroule dans cette maison est un processus, un mouvement en cours, une transformation en cours. Cette maison ne parle pas des faits accomplis mais des faits en cours de réalisation car l’action n’est pas terminée. Ce n’est pas une maison d’action ou de fait établi comme les maisons 2, 6, 10 et 14.

Figure de Lomara (Rubeus ou Oumar) dans la maison 10:
La maison 10 est celle de l’activité, des faits établis donc ce n’est un pas un processus social (mouvement social) comme la maison 9 décrite ci-dessus, mais une « finalité », l’accomplissement d’une vie dans la société, sa place dans la société en tant acteur (mais aussi en tant que spectateur de l’activité sociale), les responsabilités, les actes posés et ses conséquences, en résumé les actions de l’homme . Bref c’est la maison des œuvres de l’homme. S’il s’agit d’une personne (chef, patron, juge, président..), on dirait qu’elle est en colère, discute ou se querelle suite à une dissension, à des divergences d’idées ou de comportement. Elle dénote des activités exécutées sous la contrainte, sous la colère ou des discussions, débats. Cela peut montrer une tension dans une réunion entre collègue de travail ou une situation confuse dans un lieu de travail avec risque des heurts, chaude discussion, des bagarres, débats, des empoignades et du sang versé. Par exemple quelqu’un qui doit assister à une réunion et décide de consulter un thème pour voir l’issue de sa réunion, si cette figure sort dans la maison 10, cela veut dire simplement qu’il y’aura tension, débat, chaude discussion dans la réunion, donc il pourra se préparer en conséquence. Incendie, explosion, accident dans un lieu de travail surtout si les maisons 6 et 12 le confirment. Pour un projet, une affaire c’est une mauvaise issue, perte suite à une violence, à un incendie ou à un accident (avec consentement de la maison 6). Quelque soit l’activité demandée ou engendrée, il y’a plus de malheur que du bonheur, plus de mécontent que d’heureux, plus de perte que de profit, d’ailleurs pour une œuvre quelconque (affaire, projet, business …), c’est la consumation par le feu interne née de la dissension de deux tendances contraires donc une œuvre vouée à l’échec et à la disparition avec de conséquences désastreuses (violence, incendie, dommage, accident, dispute, divergence …). Elle peut montrer le caractère d’une personne dans un centre d’activité, son comportement en fait elle montre le comment cette personne s’insère et évolue dans un centre d’activité (tempérament, comportement, caractère, relation et évolution). Elle dénote sur un autre plan, des activités centrées sur le mariage, réunion ou discussion par rapport à des affaires de couple, de mariage, relationnelle.

Figure de Lomara (Rubeus ou Oumar) dans la maison 11:
La maison 11 est celle des affinités, des relations avec l’autre, des aides, des relations amicales, les soutiens, les amis mais aussi nos espoirs et espérances dans le monde social, notre rapport avec la société, nos ambitions, le fruit de notre collaboration avec le monde des affinités. Cette figure montre dans cette maison un espoir effréné sur une femme ou sur un mariage dans le cadre d’une relation amoureuse mais aussi dispute, divergence et séparation à la limite sur cette relation tumultueuse. Elle dénote des aides qui se font avec une certaine tension ou suite à une discussion, une peur, un stress, une frustration ou suite à un débat énergique. Par exemple, le résultat de l’examen que l’étudiant attend, montre qu’il est stressé et qu’il a peur, sa tension est montée dans l’attente de ce résultat (son cœur bat fort). Des aides, des relations, des espoirs sous la contrainte, sous la peur, sous une certaine tension ou suite à une colère. Des malheurs chez les amis ou dans ce qu’on espérait recevoir. C’est la malchance dans nos espoirs et dans nos espérances.

Figure de Lomara( Rubeus ou Oumar) dans la maison 12:
La maison 12 est celle des obstacles, des épreuves, des entraves à l’action et à la liberté, c’est aussi la maison des sacrifices, des maraboutages, de la méchanceté, des ennemis cachés et des difficultés de toute sorte donc c’est l’homme face à ses problèmes, ses craintes et ses ennuis. Lomara (le Rouge) dans cette maison peut indiquer une méchanceté en rapport avec un ménage, un mariage ; un conjoint ou conjointe en difficulté qui vie des épreuves liées à sa vie de couple, des blocages, une femme en difficulté. Ce sont des difficultés qui peuvent surgir suite à des disputes, des querelles, à des histoires, à des empoignades. A la différence avec la maison 6 où nous pouvons parler de perte, de disparition, de séparation définitive, il s’agit ici plutôt d’épreuve, d’obstacle, des entraves, des méchancetés en fait des blocages qui peuvent être surmontés donc issue possible bien que difficile. Elle décrit très souvent une femme en difficulté dans son mariage. Elle montre une personne qui a subi une opération chirurgicale et qui est immobilisée sur son lit ou dans sa maison (répétition dans la maison 13). Juste un exemple, une femme qui avait demandé une consultation pour une influence générale avant de se coucher car elle avait de légers maux de ventre ; dans le thème établi, Lomara (Rouge ou Oumar) vient se placer dans les maisons 3,13, 12, 6 et 9. Le lendemain matin, les maux de ventre s’aggravent, elle part à l’hôpital et les médecins demandent de faire échographie, le soir elle subissait une opération chirurgicale urgente pour enlever un fœtus mort dans les trompes, après l’opération on l’a transféré dans une clinique pour un repos de quelques jours. A vous d’interpréter cette séquence de répétition de la figure de Lomara (Rouge ou Oumar). Cette figure ne parle jamais sur des choses qui durent, c’est une figure qui parle le plus souvent dans la journée au pire des cas dans les 48 h. L’action est trop rapide avec cette figure donc à prendre à compte dans les interprétations.

Figure de Lomara (Rubeus ou Oumar) dans la maison 13:
La maison 13 est celle de la demeure du questionnant, de sa chambre, de la résultante de ses actions présentes et de la résultante des actions qui se sont déroulées dans son environnement social, de la conséquence de ses actions et de celles des autres (y compris les génies). Cette figure montre dans cette maison de la colère, des disputes, des dissensions, des querelles dans la demeure familiale, des frustrations, des rancœurs, des révoltes, des tensions. Des affaires en ébullition, un environnement familial surchauffé. Elle peut indiquer une personne en désolation, tourmentée, stressée, frustrée face à une situation ou à un vécu qu’elle ne digère pas. C’est la confrontation et la séparation suite à des divergences dans le couple. Elle dénote une vie de couple en ébullition, des paroles injurieuses, des querelles et des disputes. Elle dénote des rêves trop violents et bizarres (discussion, dispute querelles durant les rêves). C’est l’œuvre le plus souvent des génies mécréants (qui n’ont pas la foi dans les grandes religions révélées).

Figure de Lomara (Rubeus ou Oumar) dans la maison 14:
elle dénote une issue malheureuse, une tension en vue, séparation, divergence, perte due à des difficultés, des dommages sur les affaires, sur les projets. Elle montre une réalisation ultérieure dans la peur, dans la colère ou dans la frustration. C’est un mauvais dénouement. Une tension et divergence en vue. En Afrique de l’Ouest, on interprète souvent cette figure comme une acquisition rapide d’argent, de biens financiers, le plus souvent dans la journée.

Figure de Lomara (Rubeus ou Oumar) dans la maison 16:
Quelque soit le thème, « le non dit » montre une certaine tension de l’esprit, de la colère, un manque d’assurance, de tranquillité, un stress certain, une frustration, un manque de mesure entre le moi et la résultante (maison 15) de toutes les actions entreprises. Un recul sur toutes les actions à entreprendre est nécessaire.
Remarque :

N’oubliez pas de donner votre point de vue, de partager vos sentiments, de critiquer si vous le voulez car je suis bien ouvert à tout point de vue. Faites connaitre vos expériences pour un large partage car c’est une plateforme d’échange et de partage d’expérience. Il ne suffit pas uniquement de copier (car j’ai enregistré plus de 40 000 copies à travers les cinq continents), participer à l’échange, répondez si vous le voulez aux questions posées car je ne peux pas moi seul répondre à toutes les questions posées, d’ailleurs je ne dispose pas ce temps. Lisez les messages envoyés par les différents lecteurs, il y’a des choses intéressantes qui s’y cachent. Enfin je ne suis pas un maître, je suis qu’un étudiant qui cherche et qui continue à chercher comme vous, si je me trompe, corrigez moi car nul n’est parfait

Le prochain thème sera la Tristesse (Mangoussi ou Ayyoube).

Cet article, publié dans Les Figures dans les différentes maisons, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

22 commentaires pour Oumar

  1. djibril keita dit :

    Bonjour à Maitre Diop et tous les maitres du site
    je voudrais savoir le sens de moussa en maison 7 et le sens de souleymane en maison 15

  2. Anonyme dit :

    que le bon Dieu vous benisse maitre. Macha allahou.

  3. Momo dit :

    Slt prof Diop, à quand la figure de Mangoussi.

  4. Momo dit :

    Slt à tous et à M.Diop. Une question, pourriez vous me donner tous les figures mâles et femmelles? Svp, je ne l’ai maître plus.

  5. Brahima COULIBALY dit :

    Bonjour Maitrte,
    J’ai le plaisir de vous donner les thèmes sur le passage à l’examen du DEF pour ma classe de 35 élèves: 1er thème avec 10 élèves : (Moussa, Moussa, Tariki, Tariki); 2è thème avec 15 élèves :(younous, badra, kalalaw, adama), 3ème thème avec 20: (laosina, issif, malediou, tariki); 4ème thème avec 25: (tariki, tariki, malediou, tariki).

    Merci
    Brahima COULIBALY

  6. Brahima COULIBALY dit :

    Bonjour Maitre,
    J’ai lu une information sur un site d’internet qui parle d’un celèbre géomancien résidant à Koutiala. Ce géomancien a fait une prédiction que le futur président du Mali sera Dembélé, le candidat de l’ADEMA.
    Ma question c’est de savoir comment est-il parvenu à ce résultat? A-t-il prit individuellement les candidats des partis politiques et fait des thèmes pour chaque candidat? Ou a-t-il posé la question de savoir qui sera le futur président du Mali et tirer le nom de Dembélé dans le thème? Je ne sais pas trop. S’il y a une façon de le faire je voudrais le savoir.

    Merci.
    Brahima

  7. Brahima COULIBALY dit :

    Bonjour Maitre,
    Je voudrais revenir sur ma question. Que peut-on dire de Lombara qui passe de M10 à 13? ou de 2 à 11?
    Merci
    Brahima COULIBALY

  8. Brahima COULIBALY dit :

    Bonjour Professeur,
    Quel sens peut-on donner à Lombara qui passe de la maison 10 à 13? ou encore de la maison 2 à 11?
    Merci
    Brahima COULIBALY

    • Bonjour Brahima
      Cela dependra du but du thème, cela peut dire beaucoup de chose. L’interprétation sera fonction de la question posée. Oumar dans les maisons 10 et 13, cela peut être des sacrifices de sang effectuées dans ta maison (dortoir), des rites avec du sang versé, un service demandé en rapport à un mariage etc…
      Quant à oumar dans M2 et M11, chance espérée venant suite une colère, stress, divergence, querelle mais aussi cela peut montrer une chance en rapport à une femme ou à un mariage, tout dépend de la consultation. Elle peut indiquer de l’argent que l’on espère recevoir mais qui viendra que après quelques difficultés.

  9. Brahima COULIBALY dit :

    Maitre Maitre Diop,
    Je vais tenter de faire avec les nombres10, 15, 20, 25 puis 30 et confronter les résultats.
    Merci
    Brahima COULIBALY

  10. Brahima COULIBALY dit :

    Bonjour Maitre Est-ce que vous avez pensez à tracer un thème avec ma question? J’ai 35 élèves dans ma classe de 9ème année, je veux savoir combien pourront passer au DEF,
    Salut!
    Brahima COULIBALY

    • Bonjour Brahima
      Il me sera très difficile de connaitre le nombre exact d’élèves qui passeront puisque je n’ai jamais fait cette expérience dans un thème. Puisque la question est posée, il faudra voir quelle approche utilisée pour connaître le nombre de réussite dans la classe. Ce que je peux suggérer pour contourner cet obstacle dans le comptage en géomancie, c’est de faire beaucoup de thème et à chaque thème, tu demandes si tel nombre d’élèves réussiront en examen (par exemple dans un premier thème, tu demandes si 20 élèves passeront et tu regardes l’influence général du thème, ensuite tu fais un autre thème en demandant par exemple si 25 élèves réussiront en examen …etc et ainsi de suite. Ton cas m’intéresse beaucoup et si j’ai le temps ces deux jours, je pense que je vais le faire, ainsi j’apprendrais beaucoup avec les résultats de ces examens en faisant la confrontation avec les thèmes. Si tu as le temps, tu fais 5 thèmes en demandant le nombre d’élèves qui vont réussir (ex: 10, , 15, 20, 25, 30. Après les résultats, tu reprends les cinq thèmes pour une confrontation. Il faut pratiquer pour comprendre et partager cette connaissance.

  11. Brahima COULIBALY dit :

    Bonjour,
    Je m’excuse pour ce lapsus c’est plutot l’existence d’une figure paire en maison 15 car toutes les figures impaires sont des djins. En plus la question que Professeur DIOP a posé et si la résultante des deux copulations n’existe pas dans le thème, que faire? Je crois que j’ai bien ajouté que ces copulations de maisons 3+5; 11+15 et (3+5)+(11+15) sont des considérations pour certains maitres dans le souci de ne pas mentir ou d’etre en porte-à-faux avec l’idée du thème. Mais souvent on copule 3+5 mais la résultante n’est pas le thème, mais on peut bel et bien l’interpréter. Souvent on copule 11+15 et la résultante n’y est pas mais on peut bel et bien l’interpréter. Je crois que c’est tout simplement des astuces qui peuvent nous guider. On peut le faire avec toutes les figures du thème de façon verticale ou horizontale.
    Salut!
    Brahima COULIBALY

  12. Momo dit :

    Chers lecteurs, une question: un maître m’a affirmé que la figure présente en maison 16 au moment du interprétation du tableau, nous dire ce que pense le consultant à l’instant présent(si c’est djanfa almani = il ne crois pas à ce vous lui dite,…) alors est ce vrai? Mr6 d’avance.

  13. Momo dit :

    Je vais essayer d’ajuter ceci au propos de Mr Diop, Badra é Bréhima. Pr moi les conditions requises pr interpèter 1 thème sont les suivants: 1-obligatoire une figure paire (tariki, moussa, nuhu, allahou tana ,solomane,badra, inza é zumanan ) doit être en maison 15. Par rapport à la combinaison des maisons sécrètes, il s’agit de combines 3 + 5= A, et 11+15= B. Ensuite A+B= C. Cette figure C où qu’elle soit ds le thème, nous dire le pourquoi du consultation. Mais si l’auteur pour qui le thème est établi ne dit rien.

  14. Badra dit :

    Merci Diop pourcet échange que tu fait avec nous malgré votre emploi du temps chargé.
    Comptez sur nous pour contribuer à la hauteur de nos connaissance sur les questions.

  15. Brahima COULIBALY dit :

    Bonjour Professeur,
    Merci de m’avoir envoyer le document sur les significations de Oumar dans les différentes maisons.
    Merci.
    Brahima COULIBALY

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s